13-Novembre : un procès « pour croire ce qu’on a vu »

Des survivants de l’attaque de la terrasse du café la Belle équipe ont été entendu par la cour d’assises spéciale, vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il est 21 h 36. C’est le moment précis où tout a basculé, au café la Belle équipe, rue de Charonne. Ambre est revenue au bar pour y chercher des coupes de champagne. Une partie des invités d’Hodda sont sortis fumer une cigarette, Camille et les autres sont restés à l’intérieur. Juliette s’est assise en terrasse avec Cédric. Maurice allait s’asseoir en terrasse mais cherchait à joindre un ami, le nez sur son téléphone. Richard et Véronique se sont assis à l’intérieur, avec leur amie Véronique. Jessica était devant la porte. Hodda, qui avait travaillé au café, fêtait ses 35 ans. Jessica, qui n’y avait jamais mis les pieds, fêtait ses 24 ans. Des proches de l’une comme de l’autre devaient encore arriver. Certains invités de Jessica n’avaient pas trouvé l’adresse, parce qu’elle leur avait donné par erreur rendez-vous au café la Belle époque. La terrasse était bondée. Une voiture a stoppé devant le café, les tireurs en sont sortis. Un déluge de feu s’est abattu sur la Belle équipe.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal