Paris 2024: les JO menacent de polluer l’air d’un quartier populaire

Par

Pour desservir le futur Village des athlètes, un échangeur autoroutier doit être construit à proximité d’un groupe scolaire de 700 élèves à Saint-Denis. La justice vient de valider le projet, en dépit de l’aggravation de la pollution qu’il devrait causer, selon les nombreux documents analysés par Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La justice administrative vient de valider la construction d’un échangeur autoroutier à proximité d’un groupe scolaire de 700 élèves, dans un quartier populaire déjà très pollué et envahi par les voitures, à Saint-Denis, au nord de Paris. Deux bretelles d’insertion et de sortie de l’A86 doivent être érigées à proximité du carrefour Pleyel d’ici à fin 2023, s’ajoutant aux deux existantes. Une troisième doit être transformée en voie à double sens.