PS du Pas-de-Calais: la rénovation bégaie

Par

Six mois après la mise sous tutelle de la fédération PS du Pas-de-Calais, de nouvelles instances ont été mises en place. Il s'agit d'un renouvellement sans renouveau, selon certains responsables socialistes, sur fond de rivalités entre Martine Aubry et Daniel Percheron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« C’est un peu comme dans les pays en développement : c’est souvent celui qui crie le plus fort contre la corruption qui est le plus corrompu. » Cette comparaison, faite par un haut dirigeant socialiste, résume la situation paradoxale que connaît aujourd’hui le PS du Pas-de-Calais, l'une des trois plus importantes fédérations de France : un renouvellement du personnel politique sans renouveau.