« Je passe pour être un odieux banquier. » Emmanuel Macron n’apprécie guère qu’on le réduise à son passage chez Rothschild, célèbre banque d'affaires où il conclut avant d'entrer à l'Élysée le rachat des laits infantiles de Pfizer par Nestlé, énorme opération à 9 milliards d'euros qui lui rapporta gros (lire notre article).