Grotte d'Ouvéa, côté tueurs

Par

Dans un documentaire diffusé par France 2, le 8 mai, la réalisatrice Élizabeth Drévillon reconstitue l'enchaînement du massacre de la grotte d'Ouvéa, en s'attachant, avec rigueur et recul critique, à la parole et à la logique des exécuteurs. Il en résulte la vivisection d'un vieux réflexe colonial vainement ripoliné par des politiques et des militaires, jouets d'un engrenage qu'ils feignent d'organiser.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 24 avril 1988, en Nouvelle-Calédonie, les élections territoriales et le premier tour de l'élection présidentielle coïncident. La politique menée depuis deux ans par le gouvernement Chirac heurte les indépendantistes: statut Fabius-Pisani vidé de son sens par les statuts Pons, consultation électorale boudée par le FLNKS et qui a donné, le 13 septembre 1987, 98,3% des voix pour le maintien dans la République.