Loi alimentation: le festin des lobbys

Glyphosate, bien-être animal, publicité : le site d’information Les Jours raconte que les lobbys ont gagné sur toute la ligne lors de l’examen de la loi à l’Assemblée. Et que le gouvernement ne se préoccupe guère d'environnement et de santé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est leur victoire la plus emblématique. Les lobbys de l’agrochimie et le syndicat agricole FNSEA ont fait annuler l’interdiction d’ici trois ans du pesticide glyphosate, contre la promesse d’Emmanuel Macron, lors de l’examen de la loi alimentation, votée cette semaine à l’Assemblée. Mais chimistes et industriels de la bouffe ont remporté bien d’autres victoires, au point de remporter le match par KO, raconte le site d’information Les Jours.