Panne des numéros d’urgence : le réseau à moitié secouru

Par

Dans la soirée du 2 juin, il était très difficile de joindre les numéros du Samu, des pompiers ou de la police. Les dysfonctionnements persistaient jeudi mais la panne est en train d’être palliée. Trois décès pourraient être liés à cet incident, une enquête judiciaire a été ouverte dans le Morbihan.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est un peu plus de 18 heures, mercredi 2 juin, quand plusieurs centres signalent des difficultés à recevoir des appels à travers la France. Police, pompiers, Samu : tous les numéros d’urgence (15, le 17, le 18 et 112) sont perturbés ou injoignables. Les liaisons coupent en pleine discussion, les appels ne parviennent pas jusqu’aux plateformes… Des numéros alternatifs ont été créés dans la soirée pour contacter les secours. Ils seront utilisables au moins jusqu’à vendredi.