Après Iquioussen, Darmanin prêt à dégainer une longue « liste » d’imams à expulser

Mis en cause pour avoir laissé filer l’imam du Nord, érigé du jour au lendemain en « ennemi de la République », le ministre de l’intérieur compile des noms de religieux à « exclure ». D’après nos informations, plusieurs imams sont d’ores et déjà sur la sellette, dont l’ex-numéro un de l’UOIF, allié historique du ministère de l’intérieur.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

À qui le tour ? Vendredi soir, trois jours après la décision du Conseil d’État validant l’expulsion de l’imam Hassan Iquioussen, l’hyperactif ministre de l’intérieur a dévoilé une partie de son programme en direct des bureaux de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). « Est-ce qu’il y a d’autres imams Iquioussen ? […] La réponse est oui », a clamé Gérald Darmanin, indiquant que ses services s’attelaient déjà à rédiger une « liste » de « prédicateurs », « de présidents ou agitateurs d’associations », « moins d’une centaine de personnes », qui pourraient subir le même sort.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal