Cinq morts dans une attaque au couteau à la préfecture de Paris

Par

Un agent administratif a agressé jeudi à l’arme blanche des policiers à la préfecture de police de Paris, tuant quatre d’entre eux avant d’être abattu. La piste terroriste n’est pour l’heure pas retenue « mais la situation est en cours d’évaluation avec le parquet national antiterroriste », précise une source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La veille, plusieurs milliers de policiers manifestaient entre la place de la Bastille et celle de la République avec un mannequin pendu à une corde, des cercueils en carton-pâte et des policières en tenue de deuil pour rappeler que cinquante-deux policiers s’étaient suicidés depuis le début de l’année. Vingt-quatre heures plus tard, il y a cinq morts de plus, cette fois dans le cadre d’une tuerie rarissime dans l’histoire de la police.