Vingt-cinq ans après la Marche pour l'égalité, un bilan amer

Par

Le 3 décembre 1983, la Marche pour l'égalité recevait un accueil triomphal lors de son arrivée à Paris. Des dizaines de milliers de personnes fêtaient l'avènement de la «génération beur». Né après les émeutes des Minguettes, le mouvement de liesse est de courte durée. Quelques semaines après, les grévistes immigrés de l'usine de Talbot-Poissy sont conspués par les non-grévistes français. Retour, avec Mogniss H. Abdallah, sur cet événement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 3 décembre 1983, environ 100.000 personnes accueillent à Paris la Marche pour l'égalité et contre le racisme, partie de Marseille en octobre en petit comité. Vingt-cinq ans plus tard, les manifestations se font rares pour évoquer cette mobilisation inédite de la «génération beur».