PISA: l'école française championne des inégalités

Par

Les résultats de l'enquête PISA révèlent une école aux résultats de plus en plus médiocres et où les inégalités n'ont jamais été aussi fortes. C'est une spécificité du système éducatif hexagonal et cela dresse un bilan sans appel d'une décennie où la droite était au pouvoir. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vincent Peillon avait prévenu : les résultats de la nouvelle enquête PISA sont mauvais. Le cru 2012 de cette enquête, menée tous les trois ans dans 65 pays de l'OCDE auprès de 510 000 élèves âgés de 15 ans, et qui porte à la fois sur les mathématiques, la matière dominante cette année, mais aussi la compréhension de l’écrit ou la culture scientifique, fait apparaître une école française aux résultats moyens, voire médiocres, et surtout toujours plus inégalitaire.