Le réveillon UMP-FN qui ne passe pas

Par

Le PS demande à Nicolas Sarkozy et à Alain Juppé de condamner le réveillon des jeunes UMP-FN, révélé par l'hebdomadaire Marianne sur son site, avant qu'une polémique n'enfle via les réseaux sociaux, mettant en lumière les fractures au sein du parti dont M. Sarkozy vient de prendre la tête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme le révèle Marianne sur son site internet, des responsables des jeunes de l'UMP ont célébré le passage en 2015 avec des “amis” du Front national. La soirée a même eu le droit à la visite du vice-président du parti frontiste, Florian Philippot. L'hebdomadaire précise que Pierre Gentillet, président des jeunes de la Droite populaire, mais aussi Maxime Duvauchelle et Alexandre Moustafa, deux conseillers nationaux de l'UMP, ainsi que plusieurs personnalités du FN et du FNJ, notamment le secrétaire départemental de Seine-Saint-Denis, Jordan Bardella, étaient présents.