Paroles de députés cernés par le FN

Par et

Aux régionales, le FN est arrivé en tête dans 50 circonscriptions législatives. En 2017, elles pourraient élire des députés frontistes. Mediapart a donné la parole aux actuels députés. Verbatim, volontaristes ou désabusés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Front national n’a aucune région. Et l’extrême droite n’a que 3 députés sur 577, dans le Gard (Gilbert Collard) et le Vaucluse (Marion Maréchal-Le Pen et Jacques Bompard). Mais le parti des Le Pen a d’ores et déjà près de 2 000 élus, municipaux, départementaux et régionaux. Et il pourrait faire entrer plusieurs dizaines de députés à l’Assemblée nationale aux législatives de 2017.