La famille de Carlos Ghosn saisit l'Onu

Par
La famille de Carlos Ghosn, détenu au Japon depuis le mois de novembre, a saisi lundi les instances de l'Onu chargées de veiller au respect des droits fondamentaux, a annoncé l'un de ses avocats, François Zimeray.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La famille de Carlos Ghosn, détenu au Japon depuis le mois de novembre, a saisi lundi les instances de l'Onu chargées de veiller au respect des droits fondamentaux, a annoncé l'un de ses avocats, François Zimeray.