Un dirigeant de l'UIMM et ancien de Matignon est mis en examen

Par et
L'actuel directeur des ressources humaines de l'UIMM, Henri de Navacelle, a été mis en examen cette semaine pour «recel d'abus de confiance» pour avoir touché des fonds en espèces de la puissante fédération patronale, au cœur d'un scandale financier depuis plusieurs mois. Il est par ailleurs soupçonné, par un témoin, d'avoir remis des fonds aux cabinets de deux anciens premiers ministres socialistes, dans les années 1990, Edith Cresson et Pierre Bérégovoy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un de plus. Le nombre des bénéficiaires de fonds en espèces de l'UIMM poursuivis par la justice ne cesse de grossir. Dernière victime en date du juge financier parisien Roger Le Loire: l'actuel directeur de gestion, des ressources humaines et de la formation de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), Henri de Navacelle.