Une majorité LaRem aux pieds d'argile vise les municipales

Par
"Je suis députée La République en marche, mais mon premier parti c'est les Annéciens et la ville d'Annecy". Face à l'hôtel de ville de la cité alpine où elle est née, Frédérique Lardet affiche sa détermination : quoi qu'il arrive, elle sera candidate aux élections municipales de mars 2020.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ANNECY, Haute-Savoie (Reuters) - "Je suis députée La République en marche, mais mon premier parti c'est les Annéciens et la ville d'Annecy". Face à l'hôtel de ville de la cité alpine où elle est née, Frédérique Lardet affiche sa détermination : quoi qu'il arrive, elle sera candidate aux élections municipales de mars 2020.