Procès des attentats de 2015: le premier mentor des Kouachi, suspect à perpétuité

Par

Farid Benyettou, l’ancien émir des Buttes-Chaumont qui se dit repenti, a été entendu samedi. L’homme qui reconnaît sa responsabilité dans la radicalisation des frères Kouachi, a présenté ses excuses aux victimes. Ce qui n’empêche pas certains de vouloir le voir parmi les accusés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il s’avance vers la barre, cheveux coupés courts, petites lunettes, veste grise, chemise blanche, jean anodin. Samedi en fin d’après-midi, Farid Benyettou témoigne, à la demande de certaines parties civiles, dans le procès des attentats de janvier 2015.