La Nouvelle-Calédonie dit non, pour l’instant, à l’indépendance

Par et

Lors du référendum sur l’indépendance, le non l’a emporté, avec 56,4 % des suffrages exprimés. Mais l’écart est moins fort que ce que les loyalistes escomptaient.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nouvelle-Calédonie, envoyés spéciaux. – Les bureaux de vote ont fermé à 18 h sur l’archipel (8 h à Paris), mais les visages étaient fermés depuis un moment au quartier général du FLNKS de Nouméa, rue de la Gazelle, quand les premières estimations sont tombées vers 21 h. Plus tard que prévu en raison de la participation record qui a allongé le temps nécessaire pour le dépouillement. On compte plus de 80 % de taux de participation au référendum d’autodétermination sur l’avenir du pays qui s’est tenu ce dimanche 4 novembre.