Éric Fassin: «Guéant cherche à doubler l’extrême droite sur sa droite»

Par

Éric Fassin décrypte les propos tenus ce week-end par Claude Guéant. Soulignant que « ce discours correspond au sens commun colonial d’avant la Seconde Guerre mondiale », le sociologue fait l'hypothèse que le ministre cherche à capter les nostalgiques du FN d’antan, ceux qui désapprouvent la « modernisation » de Marine Le Pen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Possible tournant dans la campagne présidentielle, les propos tenus samedi 4 février par Claude Guéant, le ministre de l'intérieur, devant l'UNI – «Contrairement à ce que dit l'idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas» – et déclinés dimanche à l'envi, ne sont pas un énième dérapage.