Les mensonges sous serment du tandem Benalla-Crase

Par , et

C’est désormais un fait : Alexandre Benalla et son ami Vincent Crase, ex-responsable sécurité de LREM, ont menti à plusieurs reprises, sous serment, devant la commission d’enquête du Sénat. En particulier sur un point clé : le contrat de sécurité signé avec Iskander Makhmudov, un oligarque russe proche de Poutine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est désormais un fait : Alexandre Benalla et son ami Vincent Crase, ancien responsable sécurité de la République en marche (LREM), ont menti, à plusieurs reprises, devant la commission d'enquête du Sénat, où ils s'exprimaient pourtant sous serment. Plusieurs documents et enregistrements sonores révélés par Mediapart permettent de le démontrer.