En Seine-Maritime, le PS dans l’œil de la justice

Par Manuel Sanson (Le Poulpe)

Le parquet de Rouen a ouvert une enquête sur de possibles irrégularités dans l’emploi de collaborateurs du groupe socialiste au département. Un mystérieux corbeau accuse les héritiers de Laurent Fabius, aux commandes du parti, d’avoir instauré un système clanique de répartition des mandats et des postes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rouen (Seine-Maritime).– La collectivité départementale bruit de la rumeur d’un mystérieux courrier. Depuis quelques semaines, un écrit anonyme, adressé notamment à des élus du département de Seine-Maritime, anime les conversations, à quelques mois d’échéances électorales régionales et départementales qui laissent peu de doutes sur l’intention « bienveillante » de son auteur.