«Les évacuations de camps cassent les processus d’intégration des Roms»

Désigné il y a sept mois par le premier ministre pour aider les Roms à s'intégrer, le préfet Alain Régnier dénonce, dans un entretien à Mediapart, le racisme ordinaire qui se développe à l'encontre de cette population et la « schizophrénie » des pouvoirs publics.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Sa mission consiste à aider les Roms à s'intégrer. Désigné depuis sept mois par le premier ministre, le préfet Alain Régnier, délégué interministériel à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal), est censé faire contrepoids à la politique de démantèlements des campements menée par le ministre de l’intérieur.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal