Jacques Rancière: «Le PS a largement tué la gauche»

Par

Dans « À l’air libre » mercredi, le philosophe Jacques Rancière décrit, à un an de la présidentielle, la « situation critique pour ce qu’on appelle la gauche ». Également au sommaire : retour sur l’affaire Halimi.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire 

> Tandis qu’Emmanuel Macron célèbre un empereur, Napoléon, nous recevons Jacques Rancière, philosophe indiscipliné qui réfléchit depuis des décennies sur l’égalité, l’émancipation et la démocratie. Notre entretien exceptionnel avec un penseur nécessaire en ces temps troublés. 

Retour sur le meurtre de Sarah Halimi, un meurtre antisémite en 2017 devenu une affaire dont le dénouement judiciaire n’a pas été compris et a même suscité l’indignation.

© Mediapart

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous