Pauvreté: à l’Assemblée, la majorité se complaît dans l’autosatisfaction

Par

Le groupe majoritaire LREM est revenu lors d’un débat à l’Assemblée nationale sur l’action de l’État à destination des plus précaires. Dénonçant des mesures rustines, les députés de l’opposition ont notamment réclamé l’extension du RSA au moins de 25 ans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mardi soir, à l'Assemblée nationale, le groupe majoritaire La République en marche avait décidé de revenir sur l’action de l’État à destination des plus précaires. Un débat qui a bien souvent tourné à l'exercice d'autosatisfaction. « La pauvreté ne doit pas devenir une comorbidité » a disserté Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles.