Macron, l'appel téléphonique à Trump et la saucisse de Bismarck

Par
Emmanuel Macron a refusé mardi de commenter la tonalité de son entretien téléphonique de jeudi dernier avec Donald Trump, décrit comme "terrible" par la presse américaine, et a assuré que les divergences avec le président américain n'enlevaient en rien à l'amitié entre la France et les Etats-Unis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a refusé mardi de commenter la tonalité de son entretien téléphonique de jeudi dernier avec Donald Trump, décrit comme "terrible" par la presse américaine, et a assuré que les divergences avec le président américain n'enlevaient en rien à l'amitié entre la France et les Etats-Unis.