Agression dans un bar gay : un an de prison requis

Par

De la prison requise dans le procès du saccage d'un bar gay en avril dernier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le procès de trois hommes, soupçonnés d’avoir frappé trois employés d'un bar gay à Lille, au mois d'avril dernier, en plein débat sur le mariage pour tous, s'est ouvert mercredi 4 septembre au tribunal correctionnel de Lille. Trois prévenus, âgés de 18 à 25 ans, sont soupçonnés d’avoir frappé le patron du Vice & Versa, un bar homosexuel du Vieux-Lille, son associé et un serveur, proféré des insultes à caractère homophobe et endommagé le mobilier du bar et la vitrine de celui-ci.