L'exécutif a tout fait pour éviter un référendum d'initiative populaire

Par
Pas de textes d'application, des conditions hyper restrictives: le pouvoir a tout fait pour rendre improbable un référendum d'initiative citoyenne sur La Poste, malgré les possibilités ouvertes par la réforme des institutions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après la réussite de la votation citoyenne sur La Poste (dénuée d'effet juridique), qui s'est achevée samedi 3 octobre, l'opposition réclame un référendum en bonne et due forme sur le changement de statut de l'entreprise publique et ses perspectives de privatisation.