La conférence nationale du PCF opte pour un candidat communiste

Par

Le secrétaire national du Parti communiste avait appelé vendredi les adhérents de son parti à opter pour un soutien à Jean-Luc Mélenchon en 2017. Mais les 535 membres de la conférence nationale n'ont pas suivi samedi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pierre Laurent a échoué dès le premier test. Sa proposition de soutenir Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle n’a pas obtenu la majorité lors de la conférence nationale du Parti communiste français, qui avait lieu samedi 5 novembre porte de la Villette à Paris. Au cours de cette conférence, qui réunissait 535 militants communistes, des membres du conseil national, des délégations élues par les conseils départementaux et des délégations élues par les groupes communistes à l'Assemblée nationale et au Sénat, les débats ont été vifs, au regard de la division qui émergeait dans les rangs communistes. Les adhérents du PCF, environ 50 000 personnes, devront encore se prononcer les 24, 25 et 26 novembre.