32 millions d'euros pour financer le chômage technique lié aux "Gilets jaunes"

Par
Près de 58.000 salariés ont été mis au "chômage technique" du fait des manifestations des "Gilets jaune", a déclaré dimanche la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, qui a débloqué 32 millions d'euros pour financer les indemnisations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Près de 58.000 salariés ont été mis au "chômage technique" du fait des manifestations des "Gilets jaune", a déclaré dimanche la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, qui a débloqué 32 millions d'euros pour financer les indemnisations.