Retraites: la majorité veut timidement amender sur les «sujets sociétaux»

Par

Les députés de La République en marche, en soutien total à la réforme des retraites et au gouvernement, essaient par petites touches de combler les lacunes du texte sur la pénibilité et les droits familiaux. Une stratégie sans grande ambition.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Promis, les députés de la majorité sont combatifs et concentrés sur la défense du texte. Les discussions qui se déroulent depuis le 3 février en commission spéciale sur la réforme des retraites auraient dû être l’occasion rêvée pour La République en marche (LREM), après la mobilisation sociale, de montrer – et démontrer – son soutien total au projet de loi du gouvernement.