30 000 euros pour Gabriel Pontonnier, gilet jaune à la main arrachée

Par et

Mutilé le 24 novembre 2018, lors de la deuxième journée de mobilisation des « gilets jaunes », cet homme de 24 ans s’est vu accorder une indemnisation provisoire de 30 000 euros. Une décision rare, alors que l’instruction est toujours en cours.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Gabriel Pontonnier a subi vingt et une interventions chirurgicales, dont onze à la main droite, amputée de trois doigts. Le 24 novembre 2018, cet apprenti chaudronnier a été gravement blessé à la main, au visage et à la jambe par l’explosion d’une grenade GLI-F4, au rond-point des Champs-Élysées. Alors âgé de 21 ans, il participait à « l’acte 2 » des gilets jaunes avec sa famille.