Sous les révoltes fiscales, la menace populiste

Par

La République s'est construite sur un fondement majeur: le consentement à l'impôt. Il est aujourd'hui menacé par la politique fiscale injuste et incohérente conduite par François Hollande. C'est dire la gravité des événements qui, partis de Bretagne, secouent le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est comme un méchant clin d’œil de l’histoire. Voilà 224 ans, c’est de la Bretagne qu’un vent nouveau a d’abord soufflé sur la France, contribuant à abolir les privilèges et les passe-droits qui étaient les fondements de l’Ancien Régime, et à instaurer des principes nouveaux, et notamment ceux de l’égalité des citoyens devant l’impôt, qui sont devenus les fondements de la République naissante. Et voilà qu’aujourd’hui, c’est de nouveau de Bretagne que soufflent des vents contraires, charriant une contestation contre l’écotaxe, mais au-delà, manifestant un rejet beaucoup plus large et donc bien plus grave, celui du consentement à l’impôt.