Le ministre n’est pas «impressionné» mais sa défense prend l’eau

Par

Malgré le soutien du premier ministre, Jérôme Cahuzac est dans une situation difficile et ses démentis se font imprécis. Le journal Sud Ouest confirme l'existence de l'enregistrement que nous avons publié et affirme que son détenteur « honorablement connu » l'a fait remettre « à un notaire ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tenir. Jérôme Cahuzac s’efforce de tenir bon dans la tourmente déclenchée par les révélations de Mediapart concernant sa possession pendant de longues années d’un compte suisse non déclaré à l’Union des banques suissses (UBS) de Genève. Notre mise en ligne mercredi soir d’un enregistrement dans lequel le ministre révèle l’existence de ce compte et s’inquiète des conditions de son éventuelle fermeture a donné lieu à une nouvelle salve de démentis, mercredi et jeudi.