«En direct de Mediapart»: comment barrer la route au Front national?

Par

Nos invités et nos journalistes analysent les résultats du premier tour des élections régionales, et en particulier la forte poussée du Front national, qui termine en tête dans six régions et recueille plus de 28 % des voix.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Le Front national a largement dominé le premier tour des élections régionales dimanche en arrivant en tête dans six régions : Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Centre-Val de Loire et Bourgogne-Franche-Comté.

Dimanche soir (sur 93 % des inscrits reçus par le ministère de l’intérieur), le parti de Marine Le Pen totalisait 28,68 % des suffrages exprimés, soit 5 846 096 voix. C’est plus qu’aux européennes de 2014 (4 712 461 voix, 24,86 %) et plus aussi qu’aux départementales de mars (5 142 241 de voix au premier tour, 25,24 %). À l’élection de présidentielle de 2012, Marine Le Pen avait rassemblé 6 421 426 de voix (17,9 %).

Dimanche, dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Marine Le Pen a recueilli 40,64 %, devant Xavier Bertrand (Les Républicains – 24,96 %), et Pierre de Saintignon (PS – 18,12 %). En Paca, Marion Maréchal-Le Pen arrive en tête avec 41,35 % des voix, devant Christian Estrosi (26,11 %) et le socialiste Christophe Castaner (16,26 %). Dans le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Louis Aliot, vice-président du FN, recueille 32,65 % des voix, devant la socialiste Carole Delga (24 %) et Dominique Reynié (LR – 18,63 %). En Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Florian Philippot, autre vice-président du FN, arrive premier avec 36,06 %. En Bourgogne-Franche-Comté, la frontiste Sophie Montel totalise 31,48 % des voix. En région Centre-Val de Loire, le FN rassemble 30,49 % et arrive en tête dans tous les départements (résultats dimanche à 23h30).

Dans notre émission MediapartLive, l’historienne Valérie Igounet, spécialiste du Front national, évoquait le score historique du parti d’extrême droite à ce scrutin : « En 2010, le Front national avait rassemblé 11 % des voix, il a 118 conseillers régionaux. Pour la première fois, il semblerait possible qu’il s’empare de régions et qu’il ait largement augmenté son score, triplé, voire plus. » Retrouvez nos deux plateaux :

  • 20 h-22 h. Édition spéciale Élections régionales

Animé par Frédéric Bonnaud, Hubert Huertas et la rédaction de Mediapart

1. L'analyse des premiers résultats, des grandes tendances du vote.

Analyse des résultats

Avec :
Valérie Igounet, historienne, spécialiste du négationnisme et de l'extrême droite en France
Fabien Escalona, spécialiste des gauches européennes, enseignant à Sciences-Po Grenoble et collaborateur scientifique au Cevipol (Université libre de Bruxelles)
Aurelia Troupel, chercheuse en sciences politiques, enseignante à l'université de Montpellier
Stéphane Alliès, journaliste à Mediapart
Marine Turchi, journaliste à Mediapart

2. Après des décennies d'échec, quelles nouvelles stratégies contre le Front national ? 

Après des décennies d'échec, quelles nouvelles stratégies contre le Front national ?

Avec :
Macha Makaïeff, directrice du Théâtre national de La Criée à Marseille
André Déchot, spécialiste de l'extrême droite, responsable de la Ligue des droits de l'homme, coauteur de La Galaxie Dieudonné
Luz Mora, ancienne militante de Ras l'front, aujourd’hui engagée dans le réseau syndical antifasciste Visa (Vigilances et initiatives syndicales antifascistes)
Mathieu Magnaudeix, journaliste à Mediapart
Ellen Salvi, journaliste à Mediapart

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale