Macron: La décision de construire d'autres EPR sera prise "autour de 2022"

Par
La décision de construire ou non en France d'autres réacteurs nucléaires EPR que celui de Flamanville (Manche) sera prise "autour de 2022", a déclaré jeudi Emmanuel Macron.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - La décision de construire ou non en France d'autres réacteurs nucléaires EPR que celui de Flamanville (Manche) sera prise "autour de 2022", a déclaré jeudi Emmanuel Macron.

"On décidera autour de 2022 ce qu'on fait en France sur la nouvelle génération d'EPR en fonction des études et des avancées", a-t-il dit lors d'un débat avec des jeunes en Saône-et-Loire.

EDF a confirmé le 21 janvier que le démarrage du réacteur EPR de Flamanville n'aurait finalement lieu qu'au quatrième trimestre 2019 - au lieu de fin décembre 2018 - et que son coût s'élèverait à 10,9 milliards d'euros - contre 10,5 milliards prévus précédemment.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale