Gestion de la crise sanitaire: les plaintes affluent à la CJR et dans les tribunaux

Par

Selon les informations de Mediapart, 61 plaintes visant des ministres ont déjà été déposées auprès de la Cour de justice de la République. Des décideurs publics sont également ciblés dans la plupart des tribunaux français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Médecins, infirmières, aides-soignantes, malades ou parents de victimes, candidats aux municipales, policiers, détenus… des plaintes en rapport avec l’épidémie de coronavirus affluent dans tous les tribunaux de France, le plus souvent pour dénoncer l’incurie du gouvernement et des décideurs publics, qu’il s’agisse de la pénurie de masques et de matériel de protection ou encore du maintien du premier tour des élections municipales.