Compiègne: le tribunal administratif botte en touche

Par

Le syndicat Snupfen, qui demandait à faire annuler la vente des terrains forestiers et de l'hippodrome de Compiègne, est déclaré irrecevable à agir. Le syndicat forestier fera appel de cette décision.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Saisi par le Snupfen d'une demande visant à faire annuler la vente des terrains forestiers et de l'hippodrome de Compiègne (lire notre article ici), le tribunal administratif de Paris vient, selon nos informations, de déclarer ce vendredi 7 juin ce syndicat de l'ONF irrecevable à agir.