En Guyane, la Montagne d’or a du plomb dans l’aile

Par

La commission nationale du débat public (CNDP), présidée par l'ancienne ministre Chantal Jouanno, a présenté vendredi matin à Cayenne ses « principaux points de vigilance » sur le méga-projet minier en Guyane. Et appelle à vite clarifier les mesures prévues « en matière de gestion des risques ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cayenne, de notre correspondante. - « L’absence de réponses jugées réalistes remet en question la crédibilité du projet. » En dévoilant son rapport ce vendredi (à télécharger ici), la commission nationale de débat public (CNDP) a plombé le méga-projet minier sur deux aspects. « La faisabilité technique » du projet aurifère de la Montagne d’or en forêt humide guyanaise repose ainsi « sur l’aménagement de la piste, longue de plus de 120 kilomètres, dont il n’est pas certain qu’elle puisse supporter durablement le volume du trafic et l’approvisionnement énergétique du complexe industriel envisagés ».