Peu de monde pour la rentrée des «gilets jaunes», marquée par quelques heurts

Par

Petite mobilisation ce samedi 7 septembre. À Montpellier et Rouen, quelques affrontements ont eu lieu. Mais le rendez-vous décisif pour l’avenir du mouvement aura lieu le 21 septembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce samedi 7 septembre sonnait la rentrée du mouvement des « gilets jaunes ». Une rentrée plutôt en douceur, en attendant celle, espérée plus importante, du 21 septembre. Certains collectifs ont, au reste, appelé gilets jaunes et marcheurs pour le climat, qui doivent aussi manifester ce même 21 septembre, à se rejoindre et à défiler ensemble. En attendant, les protestataires étaient présents dans plusieurs centres-ville de France, où, souvent, les préfets avaient signé des arrêtés d’interdiction de manifestation. Dès lors, des heurts se sont souvent produits avec les forces de l’ordre lors de cet « acte 43 ».