Quand il ne s'agit pas de Dassault, “Le Figaro” aime les enregistrements cachés

Par

Serge Dassault assigne ce mardi Mediapart pour atteinte à la vie privée après la publication d'un enregistrement dans lequel le milliardaire reconnaît avoir acheté une élection à Corbeil-Essonnes. Son journal, Le Figaro, a pourtant soutenu à de multiples reprises des enquêtes s'appuyant sur des enregistrements clandestins.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Serge Dassault, comme ancien maire de Corbeil-Essonnes, considère qu’un enregistrement clandestin constitue une atteinte au respect de la vie privée. Mais le même Serge Dassault, en tant que propriétaire du Figaro, ne voit aucun mal à ce que son journal soutienne ce type de procédé. À condition que cela l’arrange.