Attentat de Nice : quinze ans requis contre les accusés qui « gravitaient » autour du tueur

L’avocat général a réclamé mardi des peines de quinze ans de prison contre Mohamed Ghraieb, Chokri Chafroud et Ramzi Arefa, mais il a requis l’acquittement de ce dernier, fournisseur d’armes, du chef d’association de malfaiteurs terroriste.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Concrètement, Mohamed Ghraieb, Chokri Chafroud et Ramzi Arefa ont tous les trois engagé des démarches pour trouver une arme à Mohamed Lahouaiej Bouhlel [l’auteur de l’attentat – ndlr]. Ils ont, tous les trois, gravité autour d’un soleil noir qui cherchait à tuer », a exposé l’avocat général Jean-Louis Bourlès, au procès de l’attentat de Nice.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal