Voiture de police incendiée à Paris: neuf personnes renvoyées en correctionnelle

Par

Elles seront jugées pour des délits de violences volontaires, destruction aggravée et participation à un groupement en vue de la préparation de violences ou dégradations, après l'incendie spectaculaire d'une voiture de police et l'agression de deux agents, en mai 2016 à Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un an après l’incendie spectaculaire d’une voiture de police sérigraphiée et l’agression violente des deux fonctionnaires qui s’y trouvaient, le 18 mai 2016 à Paris, neuf personnes viennent – selon nos informations – d’être renvoyées devant le tribunal correctionnel pour des délits de « violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique», « destruction aggravée du bien d’autrui » et « participation à un groupement en vue de la préparation de violences ou dégradations ».