Discrimination: l’université de Lille refuse de sanctionner un enseignant allergique au voile

Par

Étudiante, Assma s’est vu interdire l’accès à un cours de boxe à cause de son voile. Simple « mésaventure », selon la présidence de l’université qui n’a pas sanctionné l’enseignant qui n’en était pas à son premier refus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En septembre dernier, Assma, 23 ans, en troisième année de licence d’histoire à l’université de Lille, veut réaliser un rêve ancien : s’initier à la boxe. La jeune femme a envie de se dépenser physiquement, de « forger son mental », mais aussi, pourquoi pas, d’apprendre les rudiments pour se défendre en cas d’agression. Elle considère également le sport comme « un vecteur d’émancipation ». Cela tombe bien, l’université propose des cours de boxe, non notés.