A Nancy, la situation critique d’un Ehpad comme les autres

Par

Les salariés des Ehpad et de l’aide à domicile sont en grève ce 8 octobre pour protester contre leurs conditions de travail. À Nancy, le personnel de la maison de retraite privée Orpea a alerté cet été. Manque de personnel, turnover important et management problématique : la situation est intenable pour les salariés, mais aussi pour les résidents.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nancy (Meurthe-et-Moselle), de notre envoyée spéciale.- Quelques jours après l’obtention de son diplôme, une jeune infirmière arrive dans un Ehpad de Nancy. La résidence des Cygnes appartient à Orpea, groupe privé qui est le deuxième gestionnaire de maisons de retraite en France. Une résidence récente avec, en prime, une jolie vue, puisqu’elle fait « face à la Meurthe », se vante le groupe sur son site. Une vue qui se paye : la chambre la moins chère avoisine les 3 000 euros par mois.