Le FN en pleines turbulences

Par

Cacophonie sur son appel à manifester contre le mariage pour tous, critiques contre le lieutenant de Marine Le Pen, attaques du journal Minute : les secousses se multiplient au FN. Des cadres dirigeants racontent à Mediapart leurs divergences. « Une crise de croissance », nous répond Marine Le Pen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'épisode est assez important pour que Marine Le Pen décroche son téléphone et réponde point par point à Mediapart, pourtant persona non grata au FN depuis un an (lire notre boîte noire). Depuis lundi, le Front national se divise ouvertement sur l'importance à accorder au débat sur le mariage pour tous et sur la nécessité d'appeler à manifester contre le projet de loi, le 13 janvier. Bien au-delà de cette question, ces turbulences sont révélatrices des divergences sur la stratégie du parti. Elles reflètent aussi la contestation interne grandissante dont fait l'objet Florian Philippot, lieutenant influent de Marine Le Pen.