Affaire Morelle : pourquoi la justice classe l’affaire

Par

Aquilino Morelle se dit « blanchi » : il ne sera pas poursuivi en justice pour prise illégale d'intérêts. L'ancien conseiller politique de François Hollande n'est pas tout blanc pour autant. Les faits, révélés par Mediapart en avril 2014, sont confirmés. Mais c'est uniquement par une sanction disciplinaire qu'ils peuvent se traduire. Explications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Aquilino Morelle serait donc une victime. C’est en tout cas la manière dont il présente les choses dans Le Parisien, après que le parquet national financier a classé sans suite l’enquête le concernant pour prise illégale d’intérêts. L’ancien conseiller politique de François Hollande, également en charge de sa communication, avait démissionné le 18 avril dernier suite aux révélations de Mediapart sur ses différents abus à l’Élysée et sur ses liens cachés avec l’industrie pharmaceutique.