Loi renseignement : le Sénat fait un pas de plus vers la surveillance de masse

Par

Après les députés, les sénateurs ont adopté à une large majorité ce texte critiqué par l'ensemble de la société civile. Malgré quelques rustines, les grands principes du projet de loi sont conservés. Il doit maintenant être étudié en commission mixte paritaire avant son adoption définitive.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le projet de loi renseignement a poursuivi, mardi 9 juin, son cheminement vers la mise en place d’une surveillance de masse en France après son adoption par les sénateurs (252 voix pour et 67 contre).