Macron giflé : des suspects aux profils si proches de l’ultradroite

Par et

Les premiers éléments de personnalité connus de l’auteur de la gifle au président de la République correspondent aux profils des militants d’ultradroite esquissés par un rapport du parquet général.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un rapport que Mediapart a révélé il y a quinze jours, le parquet général de la cour d’appel de Paris brossait le portrait des mis en examen dans les sept affaires d’association de malfaiteurs terroriste attribuées à l’ultradroite et suivies au Parquet national antiterroriste (PNAT). Les premiers éléments de personnalité connus de l’auteur de la gifle au président de la République et de son complice présumé correspondent en tous points aux profils des militants d’ultradroite esquissés par les magistrats.