Campagne des législatives : Mediapart fait le bilan

Une campagne dynamique à gauche, atone à droite, une participation incertaine : à trois jours du premier tour, le pôle politique de Mediapart est dans « À l’air libre ».

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart
PDF


Au sommaire de cette émission :

À trois jours du premier tour des élections législatives, les journalistes du pôle politique de Mediapart viennent faire le bilan d'une campagne contrastée, entre la dynamique nouvelle à gauche et l'atonie de la droite et de l'extrême droite.

Reportage de Célia Mebroukine et Bérénice Gabriel dans la circonscription parisienne du patron de LREM, Stanislas Guerini.

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

À l’air libre

À la Une de Mediapart

Violences sexistes et sexuelles — Enquête
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Terrorisme
Les auteurs des attentats de Bruxelles vont enfin être jugés
Après un faux départ qui a entraîné un retard de deux mois, le procès des attentats du 22-Mars démarre. Les principaux acteurs du procès des attentats du 13-Novembre, dont Salah Abdeslam et Mohamed Abrini, sont encore une fois dans le box des accusés.
par Matthieu Suc
Terrorisme — Enquête
Et la cellule terroriste frappa une deuxième fois
Mediapart retrace l’histoire de la première cellule djihadiste à avoir réussi à commettre plusieurs attaques en Europe. Des attentats du 13-Novembre à ceux du 22-Mars ou comment les assassins ont échappé aux polices françaises et belges à leurs trousses. 
par Matthieu Suc
Police
Harcèlement, violences, faux en écriture publique : des policiers brisent « l’omerta » 
Dans un livre à paraître jeudi 1er décembre, six fonctionnaires de police sortent de l’anonymat pour dénoncer, à visage découvert, les infractions dont ils ont été témoins et victimes de la part de leurs collègues. Une lourde charge contre « un système policier à l’agonie ». 
par Camille Polloni

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne