Défenseur des droits : ce sera bien Toubon, 73 ans et ancien RPR

Par

Le Parlement a autorisé mercredi la désignation pour six ans de l'ancien ministre RPR au poste de Défenseur des droits. Le choix inattendu de François Hollande a été validé, y compris par certains élus de gauche. « On est chez les fous ! » lâche un député PS.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sans surprise, le Parlement a autorisé ce mercredi la désignation comme Défenseur des droits de l'ancien ministre RPR Jacques Toubon. Le 12 juin, contre toute attente, cette figure de la Chiraquie avait été proposée par François Hollande. Cette annonce avait stupéfait à gauche. Une pétition en ligne contre sa nomination a depuis réuni près de 100 000 signatures. Agé de 73 ans, Jacques Toubon hérite donc pour une durée de six ans d'un poste qui est potentiellement très important.